semeur 5

 

 

 

      

               Marc 4 : 1 à  20


               Luc 8 : 4-8


               Marc 4 : 13-20


               Luc 8 : 11-15

 

 

 

 

 

 

 

Ce jour-là, Jésus sortit de la maison où il se trouvait et alla s’asseoir au bord du lac.  Autour de lui la foule se rassembla si nombreuse qu’il dut monter dans un bateau. Il s’y assit. La foule se tenait sur le rivage.

Il prit la parole et leur exposa bien des choses sous forme de paraboles. Il leur dit :

Un semeur sortit pour semer.  Alors qu’il répandait sa semence, des grains tombèrent au bord du chemin; les oiseaux vinrent et les mangèrent.

D’autres tombèrent sur un sol rocailleux et, ne trouvant qu’une mince couche de terre, ils levèrent rapidement parce que la terre n’était pas profonde.  Mais quand le soleil fut monté haut dans le ciel, les petits plants furent vite brûlés et, comme ils n’avaient pas vraiment pris racine, ils séchèrent.

D’autres grains tombèrent parmi les ronces. Celles-ci grandirent et étouffèrent les jeunes pousses.

D’autres grains enfin tombèrent sur la bonne terre et donnèrent du fruit avec un rendement de cent, soixante, ou trente pour un.  Celui qui a des oreilles, qu’il entende !

....

....

  Vous donc, écoutez ce que signifie la parabole du semeur :

Le semeur sème la Parole de Dieu


Chaque fois que quelqu’un entend le message qui concerne le royaume et ne le comprend pas, le diable  vient arracher ce qui a été semé dans son cœur. Tel est celui qui a reçu la semence « au bord du chemin ».

Puis il y a celui qui reçoit la semence « sur le sol rocailleux » : quand il entend la Parole, il l’accepte aussitôt avec joie.  Mais il ne la laisse pas prendre racine en lui, car il est inconstant. Que surviennent des difficultés ou la persécution à cause de la Parole, le voilà qui abandonne tout.

Un autre encore a reçu la semence « parmi les ronces ». C’est celui qui écoute la Parole, mais en qui elle ne porte pas de fruit parce qu’elle est étouffée par les soucis de ce monde et par l’attrait trompeur des richesses.

Un autre enfin a reçu la semence « sur la bonne terre ». C’est celui qui écoute la Parole et la comprend. Alors il porte du fruit : chez l’un, un grain en rapporte cent, chez un autre soixante, chez un autre trente.

 

 

semeur parabole

 

De nombreux versets bibliques et paraboles nous avertissent des dangers actuels

de cette ère corrompue

et ils nous encouragent à rester fermes dans la Vérité